Autoroute ferroviaire

Brittany Ferries confirme le lancement du service Cherbourg-Bayonne

NewsLetter | Brittany Ferries confirme le lancement du service Cherbourg-Bayonne | publié le : 27.04.2022

Brittany Ferries avait annoncé en 2020 le lancement d’une ligne de ferroutage entre le port de Cherbourg et le centre européen de fret de Mouguerre, près de Bayonne (voir NL 3078). Retardé en raison de la crise sanitaire, ce projet a franchi une nouvelle étape : la compagnie maritime française, qui compte désormais dans son capital le groupe CMA CGM (voir NL 3474), a annoncé la signature d’un accord-cadre avec SNCF Réseau sécurisant des sillons pour cette autoroute ferroviaire qui doit être mise en service sur la fin du premier semestre 2024. Après la construction de deux terminaux multimodaux à Cherbourg et à Mouguerre, ainsi que l’achat de wagons et du système de ferroutage Lohr Railway System (groupe Lohr), elle donnera accès à un service en correspondance directe avec les ferries opérant vers et depuis Poole, Portsmouth et Rosslare à destination de Cherbourg pour une offre de transport de semi-remorques non-accompagnées entre le sud du Royaume-Uni et de l’Irlande vers Bayonne/Mouguerre. Selon Brittany Ferries, ce service permettra de réduire de 25 000 le nombre de camions qui sont en transit chaque année sur les routes françaises. L’opérateur maritime deviendra à cette occasion opérateur ferroviaire. Le service débutera avec deux rames, composées chacune de 21 wagons, qui assureront un aller-retour par jour, six jours sur sept. « Après une circulation essentiellement de nuit, les navettes d’autoroute ferroviaire arriveront respectivement chaque jour à Cherbourg à 11h08 et à Bayonne/Mouguerre à 11h00 pour repartir à 19h15 de Cherbourg et à 19h26 de Bayonne/Mouguerre », précise Britanny Ferries. A noter que les navettes passeront pendant deux ans par Niort et Saintes pour rejoindre Bordeaux ou Poitiers, avant de basculer sur l’itinéraire principal qui passe par Angoulême à partir de 2026. AD

Selon Brittany Ferries, l’autoroute ferroviaire permettra de réduire de 25 000 le nombre de camions qui sont en transit chaque année sur les routes françaises.
© DR

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format