Intralogistique

Savoye repense son module de Labour Management

NewsLetter | Savoye repense son module de Labour Management | publié le : 08.06.2022

Fonctionnalité désormais classique des WMS, le Labour Management permet de planifier les ressources de l’entrepôt, humaines comme matérielles, en fonction de la charge à venir en réception et en expédition. Mais si les acteurs du retail et du-e-commerce la demandent systématiquement dans leur cahier des charges, ils sont nettement moins nombreux à la déployer. C’est en tentant d’expliquer les raisons de ce paradoxe, à partir d’un benchmark des solutions du marché, que les équipes de Savoye ont imaginé les contours d’un nouveau module de Labour Management pour sa solution WMS/TMS Odatio. Les principaux défauts relevés par l’éditeur sont la faible efficacité de la prévision de la charge au-delà de quelques heures (rendue difficile par l’omnicanalité), l’imprécision des suivis d’activité, l’incapacité du WMS à mesurer la productivité de processus qu’il ne pilote pas directement, la complexité liée à la gestion d’un planning nominatif de personnel, et l’absence de ROI. Son nouveau module se base sur les données historisées de l’entrepôt et sur des algorithmes de machine learning pour réaliser ses propres prévisions, via l’aide des usages métiers. « Sur un historique de près de cinq ans, nous sommes parvenus à atteindre un écart de 5 à 10 % entre le réel et nos calculs. Un excellent résultat permettant à nos clients de mieux anticiper leurs charges opérationnelles notamment lors des soldes ou d’événements exceptionnels et de gagner en rentabilité » indique Grégory Lecaignard, responsable de l’offre logicielle chez Savoye. Par ailleurs, la solution est conçue pour être entièrement configurable aux spécificités de chaque installation, avec la possibilité de définir des KPI personnalisés pour le pilotage de l’entrepôt (productivité par « secteur », « cellule », mais aussi par « destination de livraison » ou « canal de vente »). Autre caractéristique de l’outil : la partie reporting est capable de mesurer la productivité réelle des opérateurs, y compris sur des tâches non prises en charge par le WMS. Enfin, par souci de simplification et de réactivité dans la prise de décision, Savoye a opté pour une gestion en ETP (équivalents temps plein) et non en « ressources nominatives ». La solution fait déjà l’objet de  trois POC (Proof of Concept) dans le secteur du retail. JLR

Grégory Lecaignard, le responsable de l’offre logicielle chez Savoye.
© Philippe Théry – Savoye

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format