Livraison de colis

Avec Last Smile Partner, Hopps Group veut (re)devenir le référent du dernier km

NewsLetter | Avec Last Smile Partner, Hopps Group veut (re)devenir le référent du dernier km | publié le : 18.11.2022

Après la cession en avril dernier de son activité Colis Privé à Ceva Logistics (filiale de CMA CGM), la holding Hopps Group annonce la création de la marque Last Smile Partner, avec l’ambition de devenir une référence sur le marché du dernier kilomètre en France. Son positionnement : viser une clientèle composée exclusivement d’opérateurs de transport tels que Colis Privé, Fedex, DHL, UPS, Chronopost (et non pas d’e-commerçants), qui aujourd’hui sous traitent en grande partie ou en totalité leurs livraisons du dernier km. En l’occurrence, LSP s’appuie au sein de Hopps Group sur les ressources et l’expertise d’Adrexo (historiquement centré sur l’activité courrier), qui prestait déjà sur le territoire national (au niveau multi-local) une partie de flux BtoC de Colis Privé (20 M de colis environ en 2021 et 2022). « Nous faisons donc déjà beaucoup de flux BtoC avec notre client Colis Privé et notre objectif est de s’adresser aussi à d’autres marques qui sont très majoritairement sur le segment de la distribution BtoB et qui ont besoin de bande passante de qualité sur le dernier km » nous a confié Eric Paumier. Le co-président de Hopps Group insiste également sur le fait que Last Smile Partner n’emploie que des CDI en temps plein, sans faire appel elle-même à la sous-traitance, « ce qui garantit à la fois une qualité de traitement social des salariés et une qualité de service pour les clients opérateurs ». Sur l’ensemble du territoire national, le réseau de LSP compte environ 80 agences de tri dédiées à l’activité de livraison de colis et un effectif de 1 000 chauffeurs salariés. La nouvelle marque fait également valoir la performance de ses outils informatiques et de ses process de pilotage de la qualité qui lui permettent de garantir un taux de qualité de 99,5% de livraison le jour même. LSP prévoit une croissance de 15% de son volume de colis traités dès l’année prochaine et un doublement de ses effectifs d’ici deux ans. D’ici 2025, la marque ambitionne par ailleurs d’opérer une flotte composée à 50% de véhicules électriques. JLR

Eric Paumier, co-président de Hopps Group.
© Hopps Group

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format