Prévisions

Avec DSales, FenTech outrepasse le périmètre d’un APS classique

NewsLetter | Avec DSales, FenTech outrepasse le périmètre d’un APS classique | publié le : 04.05.2022

Fondée en 2018 par trois frères, Fayçal, Mohamed et Moussab Djerrab, la start-up FenTech commercialise depuis l’an dernier sa plateforme DSales, qui compte déjà parmi ses clients des sociétés comme Dior et HEB. Cette solution de prévision se décompose en quatre modules : le module vente (calcul avec anticipation des aléas externes et internes), le module stock (optimisation des approvisionnements, de la production, de la distribution), le module prix (analyse automatique de l'offre et de la demande du marché pour calculer les meilleurs prix à fixer pour chaque produit, et pour accompagner les campagnes de promotion), et le module catalogue (gestion de son renouvellement et détection des produits en fin de vie). « Contrairement aux APS traditionnels, orientés essentiellement Supply Chain, notre solution DSales permet –au-delà des fonctionnalités classiques (gestion des appros, distribution, etc.)– de fiabiliser les méthodologies de pricing, de gestion des promotions et de lancement des nouveaux produits, souligne Fayçal Djerrab, co-fondateur et CEO de Fentech. Elle prend en compte des paramètres endogènes de l’entreprise (historiques des ventes, stocks, catalogues…) qui peuvent être croisés avec les images des produits, ainsi que des paramètres exogènes. Nous avons mis en place des scrapers permettant de faire du prédictif, comme avec les prévisions météo par exemple, ou alors pour comprendre ce que fait la concurrence en matière de produits et de prix », ajoute le dirigeant. FenTech cible prioritairement le retail (distribution et grande distribution) et des secteurs tels que le textile ou la cosmétique. « Nous déployons systématiquement les quatre modules mais avec un niveau de spécification variable de chacun d’entre eux selon les besoins et l’activité du client », note Fayçal Djerrab, en mentionnant une durée de mise en œuvre d’environ trois mois. En matière de facturation, la start-up s’appuie sur un modèle SaaS classique : un abonnement ainsi qu’un coût d’intégration. Autofinancée, la jeune pousse emploie actuellement 15 personnes, et prévoit d’en recruter 10 de plus d’ici fin 2022 (développement, R&D, marketing, commercial). JF

Fayçal Djerrab, co-fondateur & CEO de FenTech.
© FenTech

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format