Lettre à France (Logistique)

NewsLetter | Lettre à France (Logistique) | publié le : 06.06.2022

Devinette : qui dans notre nouveau gouvernement est directement en charge des questions de transport, logistique, voire supply chain ? Si l’on se fie à l’intitulé des portefeuilles ministériels, la réponse n’est pas des plus évidentes. Sauf concernant les transports, car c’est Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires, qui a présidé la semaine dernière le Conseil européen "Transports". Après les législatives, son ministère devrait d’ailleurs « très certainement » s’étoffer d’une personnalité dédiée aux transports. Pour le reste, suivant la diversité des sujets, différents ministères peuvent être mobilisés, à savoir ceux de l’Economie, de la Transition énergétique, de la Mer, du Travail, de l’Agriculture, de la Transformation et de la Fonction publique, et j’en passe. Voilà qui renforce d’autant l’utilité et la pertinence de France Logistique. L’une des vocations de cette plate-forme créée en janvier 2020, qui regroupe et coordonne les acteurs privés de la filière logistique française, est justement de faire valoir son rôle stratégique auprès des pouvoirs publics. Les actions combinées de sa présidente Anne-Marie Idrac et de sa directrice générale Constance Maréchal-Dereu ont déjà réussi à faire avancer, pas à pas, certains dossiers transverses nécessitant l’intervention de plusieurs ministères, notamment en matière d’immobilier logistique, de ferroviaire, de logistique urbaine, ou de douane. Actuellement, l’association travaille sur des propositions d’actions pour anticiper les métiers et les compétences de demain à la lumière de la grande étude « Démarche prospective emplois-compétences dans le transport et la logistique » qu’elle a fait réaliser par l’AFT. Sans oublier son rôle dans les travaux autour de la décarbonation du transport routier de marchandises, dont les résultats seront portés à la connaissance du prochain comité interministériel de la logistique, attendu cet automne. Ce troisième Cilog devrait d’ailleurs se dérouler en la présence de notre Première ministre, Elisabeth Borne, « amie professionnelle » et ancienne collègue de travail d’Anne-Marie Idrac lorsque cette dernière présidait la SNCF. Décidément, le rôle de catalyseur dans la prise de décisions politiques de France Logistique sera plus que jamais d’actualité ! Jean-Luc Rognon

© Stéphanie Trouvé – Pixel6tm

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format